Version pour impression
 
 


Consultez le glossaire à l'aide de cet index

Spécial | A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O
P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z | Tout

Page: (Précédent)   1  ...  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  ...  18  (Suivant)
  Tout

L

:
(ou Ladder) Utilisé dans les automates programmables industriels ce langage utilise comme support une représentation électromécanique des fonctions à réaliser. Il permet à un électricien non automaticien d'utiliser les entités de la logique programmée sans apprentissage particulier.
:
Utilisé dans les automates programmables industriels ce langage utilise comme support une représentation GRAFCET du problème posé. Il a l'avantage de permettre à l'automaticien de traduire directement les conditions du cahier des charges dans un langage compréhensible par l'automate en évitant les stades intermédiaires.
:
Limites mécaniques de déplacement d’un dispositif. Ces limites sont généralement contrôlées par la présence de CAPTEURS.
:
Ensemble des programmes, procédés et règles (et éventuellement documentation), relatif au fonctionnement d'un ensemble de traitement de données.
:
(ou langage logigramme) Utilisé dans certains automates programmables industriels ce langage utilise comme support une représentation à base de fonctions logiques. C'est le langage de base de la logique séquentielle et combinatoire.
:
Famille technologie présentant des produits sous forme de relais ou de contacteurs auxiliaires. Avec les relais on peut réaliser la quasi totalité des équipements d'automatismes dans les applications de faible complexité. On peut les utiliser comme interfaces dans les équipements plus complexes. Avec les contacteurs auxiliaires plus puissants on peut réaliser des équipements d'automatisme simples mais surtout assurer le rôle d'interface de puissance tout en assurant les fonctions logiques de ces équipements. Cette technologie est remplacée de plus en plus par les automates programmables de bas de gamme qu'on peut à présent se procurer pour quelques milliers de francs.
:
Cette famille technologique comporte les AUTOMATES PROGRAMMABLES INDUSTRIELS les CARTES MICRO-ORDINATEUR les MINI et MICRO-ORDINATEURS INDUSTRIELS et les produits spécifiques que sont les MICROSYSTEMES. Comme son nom l'indique la fonction est gérée par un programme mis au point par l'automaticien.
:
Famille technologique présentant des produits sous forme de blocs ou de cartes. Elle est remplacée dans la grande majorité des cas par la LOGIQUE PROGRAMMEE. Elle est utilisée dans les automatismes de faible complexité à cadence de fonctionnement rapide (temps de réponse trop long ou usure trop rapide des composants électromécaniques) ou dans le cas ou la réduction de l'encombrement est un critère important ou bien dans les systèmes séquentiels simples avec peu d'entrées/sorties associées à quelques fonctions de calcul arithmétique.
:
Cette famille technologique présente des produits appartenant à la logique à clapets. Elle est utilisée dans les équipements de machines dans lesquels la majorité des ACTIONNEURS sont pneumatiques. Homogénéité des solutions "tout pneumatique" grâce à la diversité des composants disponibles: Capteurs pneumatiques séquenceurs et distributeurs modulaires régleurs et bloqueurs pneumatiques témoins de pression et détecteurs de proximité immédiate suceurs. Technologie particulièrement bien adaptée dans les atmosphères explosibles. Deux conditions doivent cependant être satisfaites pour que cette logique soit utilisable il est impératif que les liaisons soient inférieures à une dizaine de mètres(Temps de réponse)et que les fonctions nécessaires à l'automatisme ne comportent pas de calcul ou d'asservissements comptage excepté.

M

:
(Manufacturing Automation Protocol). Norme de communication complète destinée à transmettre toutes les informations courantes dans le cadre d'une usine. La norme MAP fonctionne sur le principe du jeton.

Page: (Précédent)   1  ...  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  ...  18  (Suivant)
  Tout